La sécurité d'abord

Sécurité piscine : Comment sécuriser sa piscine ?

La sécurité de votre piscine est primordiale, non seulement parce que la loi l’impose mais aussi pour la sécurité de vos enfants, vos amis et animaux. En 2018, 500 personnes sont décédées par noyade en France.

Depuis 2003, la législation oblige chaque détenteur d’une piscine de sécuriser son bassin afin d’éviter les accidents, les chutes et les noyades. De nombreux systèmes permettant de se protéger du risque de noyade existent et nous allons les parcourir dans cet article.

La loi

La loi prévoit une réglementation stricte concernant la sécurité des piscines privées afin de lutter contre les risques de noyade. En effet, tout propriétaire doit installer un de ces quatre moyens de protection respectant la norme AFNOR (NF P 90-30X) :

  • Barrière : norme NF P 90-306
  • Alarme : norme NF P 90-307
  • Couverture : norme NF P 90-308
  • Abri : norme NF P 90-309

En cas de non-respect de l’obligation de sécurité de votre piscine et en tant que propriétaire, vous encourez une amende maximale de 45 000 euros. Autant dire que ce n’est pas à prendre à la légère.

Les barrières

Installées autour de la piscine, les barrières sont devenues rapidement l’un des moyens de sécurité les plus populaires. Le principe général de cette protection est qu’un enfant de moins de 6 ans ne doit pas pouvoir l’ouvrir, ni l’escalader afin d’éviter tout risque de chute dans le bassin. La norme permet d’acheter des barrières agréées ou bien de les faire soi-même. Cependant, quelques règles sont à respecter :

  • Barrière à installer le plus près possible de la piscine, tout en permettant une circulation aisée autour de celle-ci.
  • La hauteur fixée par la norme est de 1,10 m.
  • La barrière de protection et son moyen d’accès ne doivent pas blesser les enfants qui chercheraient à la franchir.
  • Doit résister à l’arrachement.
Photo de plusieurs modèles de barrières

Avantages

C’est un moyen préventif de sécurité et de lutte contre les noyades dans votre piscine. En effet, une fois les barrières fermées, vous pouvez avoir l’esprit tranquille et laisser vos enfants jouer dans le jardin. De plus, il existe une grande variété de modèles, de matériaux, de couleurs pouvant s’adapter à votre extérieur. Le fait de pouvoir les construire soi-même conformément à la réglementation est une aubaine pour les bricoleurs. Mais ce qui fait selon moi son grand succès, c’est son coût. Compter 30 euros le mètre pour les modèles à filets et démontables. Mais le budget “barrières” peut augmenter de manière assez conséquente si vous optez pour des matériaux tels que le bois ou l’alu.

Inconvénients

De tous les moyens de protection, c’est certainement le plus inesthétique. Cependant, les fabricants font beaucoup d’efforts pour améliorer leurs produits, mais cela se fait souvent ressentir au niveau financier. Si vous optez pour les modèles à filets, vous pourrez les installer vous-même en suivant les instructions du fabricant. Pour les modèles un peu plus haut de gamme, l’installation peut être parfois plus complexe, et est donc à confier à un professionnel.

Ma recommandation

Toujours dans l’optique de construire sa piscine soi-même, en faisant un maximum d’économie, j’ai opté pour la solution barrière filet démontable à l’aide d’un simple tournevis. Voici le modèle exact : https://amzn.to/2F5QBmu

Barrière filet installé autour de la piscine

Les alarmes

Le principe est simple, l’alarme émet un signal sonore afin de vous prévenir d’une chute ou d’un risque de chute dans le bassin. Vous pouvez ainsi agir en conséquence. Il existe deux types d’alarmes :

  • Les périmétriques (ou infrarouge) : elles forment une barrière virtuelle autour de votre piscine à l’aide de rayon infrarouge. Lorsque que quelque chose ou quelqu’un traverse et coupe un des rayons, cela déclenche directement le signal sonore pour prévenir d’un danger de chute.
  • Les immergées : l’alarme réagit en cas de mouvement important de l’eau. Les fabricants essaient de régler l’alarme de sorte qu’elle ne sonne pas en cas de vent ou chute de feuille dans la piscine, par exemple.
Photo de plusieurs modèles d'alarmes

Avantages

C’est le moyen de protection le moins cher. Comptez environ 200 euros pour les premiers modèles qui en valent la peine et ne se déclenchant pas sans arrêt. De plus, c’est un élément très discret prenant peu de place, contrairement aux autres. Facile à installer, l’alarme a de quoi séduire.

Inconvénients

C’est un élément de sécurité curatif de votre piscine, n’éliminant pas entièrement le risque. C’est-à-dire qu’il ne protège pas des chutes mais permet d’avertir une fois l’accident survenu. Malgré les efforts des fabricants, des déclenchements intempestifs ne sont pas à exclure, par exemple en cas de vent violent.

Ma recommandation

J’ai longtemps voulu opter pour cette solution mais ayant un enfant en bas âge, le coté curatif est pour moi rédhibitoire. Cependant, l’alarme est parfaitement adaptée aux personnes sans enfant. A terme, je pense même enlever mes barrières et installer ce genre d’alarme afin de rendre ma piscine plus esthétique.

Recommandation alarme immergée : https://amzn.to/2NYYeh

Les couvertures (ou volets)

Les couvertures piscine ont une triple fonction permettant de prévenir les chutes, l’apparition de saleté et le maintien en température du bassin.
Un volet de piscine est constitué d’un assemblage de lames en PVC ou en polycarbonate d’1 ou 2 cm d’épaisseur, résistant ainsi à l’eau traitée chimiquement et aux rayons UV. Il existe différents types de couverture : manuelle, motorisée, solaire, hors-sol ou immergée. Le volet doit recouvrir l’entièreté de la piscine. Assurez-vous, lors de l’achat, qu’il est conforme à la norme NF P 90 308, supportant ainsi une charge maximale de 100 kg afin de protéger enfants et animaux.

Photo de plusieurs modèles de volets

Avantages

Moyen préventif alliant efficacité et protection. L’ouverture et la fermeture se font facilement. Outre son rôle lié à la sécurité de votre piscine, le volet permet de maintenir la température de l’eau et de protéger contre les saletés. Contrairement aux barrières, l’esthétique n’est pas impacté, la couverture s’intègre parfaitement à l’environnement de votre piscine.

Inconvénients

Le budget, malgré tout les avantages exposés ci-dessus, est un élément prépondérant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la couverture l’impactera de manière significative. En effet, il est difficile d’en trouver à moins de 2 000 euros, même en entrée de gamme et hors installation. Si vous souhaitez intégrer un volet à une piscine déjà construite, vous risquez de rencontrer des problèmes d’adaptabilité à votre structure. Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel.

Ma recommandation

Le budget a immédiatement été un critère me détournant de cette option pour ma propre piscine. La seule recommandation que je peux vous donner, en ce qui concerne ce type de matériel, est de prendre rendez-vous avec un professionnel qui vous guidera de la meilleure des manières.

Les abris

Equipement recouvrant votre piscine, il est destiné à sa protection et sa sécurisation. Comme le volet, il va protéger des diverses pollutions extérieures, réduisant ainsi la quantité de produits de traitement d’eau à utiliser. L’abri se décline sous plusieurs tailles et différentes ouvertures, vous permettant d’accéder à votre bassin.

  • Taille :
    • basse = quelques centimètres,
    • moyenne = quelques dizaines de centimètres,
    • haute = plus d’un mètre (s’apparentant à une piscine intérieure).
  • Ouverture :
    • relevable,
    • coulissante,
    • télescopique,
    • fixe.
Photo de plusieurs modèles d'abris

Avantages

L’abri piscine permet de prolonger la saison de baignade de manière significative en réchauffant l’air et l’eau de manière naturelle. Équiper votre piscine d’un chauffage et d’un abri de qualité vous offrira la possibilité de vous baigner toute l’année. Les abris sont aussi un bon moyen de sécurité pour votre piscine contre les risques de noyade (s’ils respectent la norme NF P 90-309). S’ajoute à ce lot d’avantages les économies liées à la consommation d’eau et de produit chimique. En effet, la piscine étant protégée des pollutions, il sera beaucoup plus simple de la traiter et l’eau s’évaporera beaucoup moins.

Inconvénients

Le prix est le principal inconvénient de ce genre d’installation. Les prix vont de 5 000 € pour les abris bas jusqu’à 40 000 € pour les plus grands. J’ajouterai également que tous les modèles ne sont pas forcément très esthétiques, surtout les premiers prix.

Mes recommandations

Au vu du nombre de possibilités s’offrant à vous, je vous conseille de vous tourner vers un professionnel, au même titre que les volets. Il saura vous conseiller au mieux selon votre budget, vos envies et l’environnement dans lequel vous souhaitez intégrer l’abri.

Conclusion

Comme souvent dans le secteur de la piscine, il existe bon nombre de solutions avec leurs avantages et inconvénients. L’idée est de choisir la solution sécurité piscine la plus adaptée à votre situation personnelle et à vos besoins. Voici, selon moi, les critères à prendre en considération.

  • Votre budget,
  • Votre situation familiale,
  • L’importance que vous donnez à l’esthétique de votre piscine.

Auteur de l’article : Yann